Pour maman, mémoires d’un dégun

18,50

« Un dégun c’est quelqu’un qui ne compte pas, qui passe inaperçu, quelqu’un qu’on ne calcule pas. »

Le Davanh zoom :
C’est l’histoire ordinaire de deux fratries vivant dans les quartiers nord de Marseille. Il y a d’un côté Wonder et Omar, le premier est danseur de hip hop, le second n’est rien du tout. Il est ce qu’à Marseille on appelle un « dégun ». Ils sont élevés par une mère désoeuvrée mais dévouée et aimante pour qui ils feraient tout !
De l’autre côté, il y a Malik, Lago, Souali et Djamila. Malik est le chef de la voyoucratie du quartier, Lago ne s’écarte pas du droit chemin, Souali hésite entre les deux voies : suivre le crapuleux ou imiter le vertueux. Sauf qu’il n’est doué pour aucune des deux options. Et puis il y a Djamila, une jeune femme trop belle, trop douée et trop sensible.
Tous ces personnages aux envies et aspirations différentes vont se croiser, s’entremêler… Jusqu’à se percuter.

Ce roman graphique donne une vision vive et acérée de la vie de cité à Marseille et dresse le portrait de jeunes qui s’acharnent à devenir quelqu’un.

BON PLAN   〉 5€ de réduction sur un tote bag pour l’achat de cette BD    〉DÉCOUVRIR

En stock

Catégorie :

Informations complémentaires

Poids 0.490 kg
Dimensions 17 × 24 cm
Nombre de pages

136

Auteurs

Adam Said & Cépé

Éditeur

Les Enfants Rouges

Date de parution

Mai 2017