Une métamorphose iranienne

20,00

” La liberté, c’est se sentir en sécurité parmi les siens. ” 

Mana Neyestani est un ancien dessinateur de presse iranien. Dans cette BD, il raconte une tranche de sa vie, une plongée ahurissante dans l’univers carcéral et judiciaire du régime iranien.
Son cauchemar commence en 2006, le jour où il dessine un cafard qui prononce le mot azéri « namana » dans un hebdomadaire. Les azéris, un peuple d’origine turque vivant au nord de l’Iran, sont depuis longtemps opprimés par le régime. Pour certains, le dessin de Mana est une insulte et un excellent prétexte pour déclencher une émeute… Mana est mené derechef en prison où il subit des semaines d’isolement et d’interrogatoires.
Sans se plaindre ni attirer la compassion, il montre l’impunité incroyable de ce pays où faire un dessin humoristique sans aucune visée politique peut vous mener en prison, où faire valoir la vérité relève d’un labyrinthe…

BON PLAN   〉 5€ de réduction sur un tote bag pour l’achat de cette BD    〉DÉCOUVRIR

En stock

Catégorie :

Informations complémentaires

Poids 0.6 kg
Dimensions 17.5 x 24.5 cm
Nombre de pages

204

Auteur

Mana Neyestani

Éditeur

Çà et Là

Date de parution

Février 2012