Goodbye Ceausescu

22,00

« Et puis, c’est ce qu’on a gagné avec la démocratie. Le droit de parler, de ne pas être d’accord, de donner son avis. Et de manifester aussi ! »

L’histoire : Roumanie, 25 décembre 1989. Le monde assiste, médusé, au procès et à l’exécution du couple Ceausescu retransmis en direct à la télévision, qui sonnent la fin de l’un des régimes les plus tyranniques du bloc communiste. Marqué par ces images, Romain a eu envie de comprendre ce qu’est devenu ce pays si proche… et pourtant si méconnu. Trente ans plus tard, il embarque pour un road-trip trépidant avec une question en tête : « Vivre dans un pays post-communiste, c’est quoi ? » et découvre un visage de la Roumanie bien éloigné des clichés qui lui collent à la peau.

Goodbye Ceausescu est comme un récit d’apprentissage sur la Roumanie. Pour réaliser cette bande dessinée, les auteurs se sont rendus cinq fois sur place. La vision qu’ils offrent est de ce fait riche et authentique, on ressent un regard sincère et une curiosité enthousiaste !
Le récit avance de découverte en découverte au gré de la colorisation qui change chapitre après chapitre. Les auteurs évoquent les difficultés mais surtout les forces de ce pays post-communiste. On en apprend sur l’histoire de la Roumanie, son architecture, sa géographie, sa culture, sa gastronomie, sa musique… mais ce qui ressort le plus, ce sont les rencontres. Rencontres que font les auteurs avec des personnalités marquées et qui nourrissent l’aventure.

J’ai aimé cette BD parce qu’elle met à mal les idées reçues que l’on peut bêtement avoir sur la Roumanie. Les anecdotes amusantes et la pointe d’humour participent à rendre la lecture plus vivante.


BON PLAN   〉 5€ de réduction sur un tote bag pour l’achat de cette BD    〉DÉCOUVRIR

En stock

Catégorie :

Informations complémentaires

Poids 0.490 kg
Dimensions 17 × 24 cm
Auteurs

Romain Dutter & Bouqé

Éditeur

Steinkis

Date de parution

Septembre 2021